Documents

INTRODUCTION


La bible hébraïque ou Tanakh תנך)  )

 

Elle est formée de 3 parties :

  •  La Torah (תורה )
  •  Les Neviim (נביאים; ;prophètes)
  •   Les Ketouvim (כתובים ;Autres écrits)
Elle  comprend 39 livres. Le nom de chacun d’eux est basé sur le premier mot significatif de chaque livre. Elle est divisé en "parashiot" (פרשׁיוֹת )  



la Torah les Neviim  les Ketouvim
  • Bereshit (בראשית, « Au commencement »/Genèse) ;
  • Shemot (שמות, « Noms »/Exode) ;
  • Vayiqra (ויקרא, « Et Il appela »/Lévitique) ;
  • Bamidbar (במדבר, « Dans le désert »/Nombres) ;
  • Devarim (דברים, « Paroles »/Deutéronome).

Neviim rishonim (נביאים ראשונים

  • Yehoshoua (יהושעJosué)
  •  Shoftim (שופטיםJuges)
  •  Shemouel (שמואלLivre de Samuel – I et II)
  • Melakhim (מלכיםLivre des Rois I et II)

Neviim aharonim (נביאים אחרונים)

  • Yeshayahou (ישעיהוIsaïe)
  •  Yrmeyahou (ירמיהוJérémie)
  •  Yehezqel (יחזקאלÉzéchiel)
  •  Trei Assar (תרי עשר)
  •   Hoshéa (הושעOsée)
  •   Yoël (יואלJoël)
  •    Amos (עמוסAmos)
  •  Ovadia (עובדיהAbdias)
  •  Yona (יונהJonas)
  •   Mikha (מיכהMichée)
  •   Nahoum (נחוםNahum)
  •   'Havaqouq (חבקוקHabacuc)
  •  Tsephania (צפניהSophonie)
  •  Tehilim (תהילים, « Louanges »/Psaumes)
  •  Mishlei (משלי, « Paraboles »/Proverbes)
  • Yov (איובJob)
  •  Shir Hashirim (שיר השיריםCantique des cantiques)
  •  Routh (רותRuth)
  •  Eikha (איכה, « Où »/Lamentations)
  •  Qohelet (קהלת, « Prédicateur »/Ecclésiaste)
  •  Esther ((אסתר
  •  Daniel (דניאל)
  •  Ezra-Nehemia (עזרא ונחמיהEzra wuNekhem'yaEsdras et Néhémie)
  •  Divrei Hayamim (דברי הימיםChroniques I et II)

Les "Parashiot" (פרשׁיוֹת )

Le mot "parasha" signifie "section ou passage". Il vient du verbe "פּרשׁ" qui signifie : séparer (sens : diviser).

On notera deux formes de " parasha":

  • la parasha petouh'a (ou section ouverte) ; abréviation  פ
Elle commence toujours au début d'une ligne
  • la parasha setoumah (ou section fermée) ; abréviation  ס
Elle ne commence jamais au début d'une ligne. On trouve souvent un espace blanc au milieu de la ligne.


אאא


Avant de commencer

                                     Avant  de commencer la traduction du texte à étudier, il convient de prendre le temps de repérer les accents de cantillation ( ou  te'amim). Ce sont eux qui donnent tous le sens au texte à la lecture, et bien souvent est un guide pour la compréhension du texte.

                                      Pour se repérer, prendre la liste des accents disjonctifs et conjonctifs ( à moins que nous les connaissions par coeur). Choisir pour chaque catégorie d'accent une couleur, par exemple : rouge pour les disjonctifs majeurs, orange pour les disjonctifs mineurs, vert pour les conjonctifs. Veiller ensuite à garder toujours la même procédure, les même couleurs. ( voir exemple ci-après).

exemple repérage cantillation

Site pour mobile : http://tanak-sources.fr.nf/mobile/
http://tanak-sources.fr.nf/mobile/×